La faim, c’est l’exclusion‘, écrivait Josué de Castro (1908-1973), célèbre médecin brésilien et militant contre la faim.’Quand une personne en arrive au point de ne plus rien avoir à manger, c’est que tout le reste lui a été dénié. C’est une forme moderne d’exil…

Et puis merde, pourquoi pour un intello qui fait son rigolo et entame une grève de la faim le temps d’un week-end pour soit disant libérer une poignée de détraqués mentaux, suscite l’intérêt de plus de 854 millions d’audiences à travers le monde, tandis que quand 854 millions de personnes luttent chaque jour contre la famine, il n’y a même pas un putain d’intellectuel qui salue leur combat, le vrai combat

A bas les idéologies, A bas les manipulations, surtout quand le premier des droits, qui est celui d’exister, est bafoué

Publicités

Cette image de synthèse est dédiée à Eros Ramazzotti de la part de Moez Labbane

mizou.jpg